Les nouveaux enjeux de la sécurisation des données

Les nouveaux enjeux de la sécurisation des données

La plupart des chefs d’entreprises ont compris l’importance de leur sécurité informatique. Voir des fichiers confidentiels  et se faire dérober et divulguer aux grands jours occasionne souvent de nombreuses polémiques. Néanmoins, la sécurisation des données admet aujourd’hui un certain changement. La tendance est désormais à la protection des données personnelles.

Pourquoi protéger les données à caractère personnel ?

La plupart des gouvernements du monde entier essayent maintenant de promouvoir l’utilisation des technologies protectrices de la vie privée. Cela se ressent par la mise en vigueur des lois numériques. Ces textes prévoient une meilleure protection de l’intimité des tiers. Tout le monde utilise actuellement l’internet dans son quotidien. À chaque navigation ou inscription sur certains sites, des données sont récoltées par les offreurs de services web. Cela n’est pas uniquement le cas des réseaux sociaux, des boutiques en ligne ainsi que d’autres plateformes qui  stockent des informations sur les visiteurs. Les quelques octets sauvegardés peuvent en dire long sur l’intimité de ces personnes. Pour éviter les dérives, les sociétés digitales doivent se conformer à certaines mesures. Ces dernières ont été dictées par la loi Informatique et Libertés et le contrôle de l’application de ses dispositions a été confié à la Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés ou CNIL.

Pourquoi se conformer aux nouvelles dispositions ?

La CNIL a pour vocation de réaliser un audit inopiné au sein d’entreprises diverses. Lors de ce contrôle, des experts examinent le mode de traitement des données de l’établissement en question. Si des risques d’exfiltrations des données des utilisateurs sont détectés, cela sera sanctionné par de lourdes amendes pouvant aller jusqu’à 3 millions d’euros. La commission  peut aussi être saisie par les autorités judiciaires si des tiers portent plainte contre un offreur de services web. Les trouvailles des inspecteurs peuvent faire pencher la balance en faveur des plaignants.

Pour éviter tout problème, il est crucial de se conformer aux nouvelles dispositions légales. Dans cette optique, solliciter un Correspondant Informatique et Libertés (CIL) ou utiliser un logiciel informatique et libertés  est conseillé. Des cabinets spécialisés proposent ces solutions pour un prix modique. Il suffit de les découvrir directement sur la Toile.

 

Partagez si vous aimez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *